Ryanne

13/09/2016 - Temps de lecture : 2 min

Les doubles consonnes, quel casse-tête !

Les doubles consonnes, quel casse-tête ! Astuces pour s’y retrouver.

Votre enfant a un peu de mal à s’y retrouver en orthographe et vous-même avez du mal à l’aider ? Il y a notamment beaucoup de mots dans la langue française pour lesquels on ne sait jamais si l’on doit doubler les consonnes ou non. Voici quelques petites astuces qui l’aideront à les mémoriser. 

  • Mais comment faut-il écrire « courir » ? Avec un ou avec deux R ?

Quand on court, on manque d’air ! On n’en met qu’un pour l’écrire ! Ou alors, à la fin d’une course, il n’y a qu’un seul vainqueur, donc on ne met qu’un R.Attention, cependant le verbe courir au futur simple prend deux « r » : « je courrai », ainsi qu’au conditionnel : « je courrais ».

  • « Apparaître ou aparaître » ?

C’est magique ! on fait apparaître deux P d’un seul coup !

  • Combien met-on de F à « souffler » ?

On en met deux pour entendre le souffle !

  • Et combien met-on de F à « souffrir » ?

On en met deux car on souffle beaucoup quand on souffre !

  • « Chuter » ou « chutter » ?

On ne tombe pas deux fois d’affilée normalement ! Alors, ne mettons qu’un T !

  • On «  lutte » ou on « lute » ?

Lorsqu’on lutte, on se sert de ses deux poings, donc on met deux T.

  • Mourir, ou mourrir ?

On ne meurt qu’une fois, donc, un seul « r » à « mourir », c’est simple non ?

  • « Apercevoir » prend-il un ou deux P ?

Retenez cette petite phrase : «  Je m’aperçois qu’apercevoir ne prend qu’un P ! »

  • « Nourrir » ? « Nourir »?

Dites-moi ? Vous ne mangez qu’une fois par jour, vous ? Non ? Au moins deux ? On est d’accord… donc pensez à mettre deux R à nourrir !

  • À « pourrir », on met un ou deux R ?

Les feuilles qui pourrissent fabriquent de la terre : « pourrir » prend deux R comme « terre » !

  • Vous passez le balai ou le « ballai »?

Rien de plus simple pour se souvenir : le balai n’a qu’un seul manche, donc on ne met qu’un L à balai !

  • En revanche, à ballet, on met deux L, pourquoi ?

On danse avec deux jambes pour ne pas tomber, c’est pourquoi on met deux L à « ballet » !
Ceci n’est qu’une source d’exemples. A vous d’en inventer d’autres au gré des questions de vos enfants ! Parlez-en avec lui, vous verrez, vous serez étonnés de toutes les bonnes idées qu’il trouvera pour ne plus oublier si « papoter » prend un ou deux P, si  « balloter » prend un ou deux L, etc. !

La prochaine fois, nous vous donnerons des moyens mnémotechniques pour se souvenir de règles d’orthographe et de grammaire !

A bientôt !

S’inscrire maintenant

Ce blog vous a plu ? Partagez-le autour de vous!